Les mots des Vêtements et Textiles

Les méthodes de travail évoluent et, via des réseaux pluridisciplinaires, la confrontation des approches, des connaissances, des méthodes d’analyse est devenue indispensable à la production de travaux de recherche. En octobre 2011, le réseau V&T organise une rencontre internationale à Dijon : « les mots des vêtements et des textiles – Désignation et restitution dans le cadre d’un réseau interdisciplinaire ». Cet événement a permis de montrer la pertinence du sujet, à travers une confrontation fructueuse des méthodes de travail et des approches inter-disciplinaires.

Plusieurs articles sont mis à disposition de tous ci-dessous :

Les mots des vêtements et des textiles

Désignation et restitution dans le cadre d’un réseau interdisciplinaire.

Dijon, 20-21 octobre 2011

 

Introduction (par Sophie Jolivet)

 1 : Les mots des vêtements et des textiles dans leur contexte

thématique 1 : la complexité des mots des vêtements et des textiles dans leur contexte d’usage

Jennifer Romion, Vêtements et devenir du défunt

– Céline Vandeuren David, Bourses, ceintures et petits accessoires : vocabulaire, représentation chiffrée et description à Dijon aux XIVe et XVe siècles.

Marjorie Meiss-Even, Autour du petit chaperon noir : précisions sur le touret levé et les oreillettes de la coiffe féminine française au milieu du XVIe siècle

Audrey Millet, L’historien et le dessinateur de fabrique en bons termes ou nommer le dessinateur textile comme nouvel objet de questionnements (XVIIIe-XIXe siècles)

thématique 2 : le sens des mots des vêtements et des textiles dans leur contexte d’usage

– Laury-Nuria André, Péplos [Πέπλοσ]ou chitôn [χιτων] ? entre paysage et tissage, le problème du vocabulaire vestimentaire dans les récits de fondations des villes chez Nonnos de Panopolis

– Peter Stabel, Le vêtement à Bruges autour de 1440. La mode dans un contexte bilingue

– Denis Bouquin, Germaine Depierre, Le vocabulaire du vêtement en archéo-thanatologie.

Discussion : la complexité et le sens des mots : questions de méthodologies, croisements disciplinaires. Le réseau V&T comme lieu de ressources méthodologiques.

2. Le devenir des mots des vêtements et des textiles et leur restitution

thématique 1. Les mots des vêtements et des textiles et leurs avatars

– Odile Blanc, Le pourpoint, aux sources d’un genre vestimentaire et de la popularité d’une image

– Gil Bartholeyns, L’historien sous les tropiques

– Anne Tricaud, Nommer des pièces de vêtements « hors d’usages »

thématique 2. Organiser la restitution des mots des vêtements et des textiles

– Fatima et Mustapha Guenaou, Pour un dictionnaire des mots relatifs aux vêtements traditionnels féminins de Tlemcen (Algérie) : démarche et expérience pour la sauvegarde de la mémoire

Adriana R. de Almeida, Joana Sequeira, Un projet de glossaire de termes de vêtements portugais du moyen-âge. Annexes

– Sílvia Carbonell Basté, Les bases de données des musées espagnols sur le vocabulaire textile et vêtements

Discussion : organiser la restitution des données dans le cadre d’un réseau interdisciplinaire : le réseau comme lieu d’expérimentation de la restitution des données : propositions de pistes pour le réseau V&T

 

 

Marseille M la Mode

Produite par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM), l’exposition Marseille M la Mode, s’inscrit au programme des manifestations de l’année 2013 qui consacrera Marseille comme capitale européenne de la culture.
Coproduction Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture, Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode.

L’exposition se déroulera du 2 juillet au 19 août 2013, à la Galerie du 5ème étage des Galeries Lafayette Marseille.

en savoir plus

S’habiller au Moyen-age

S'HABILLER AU MOYEN AGE

Sophie Jolivet, S’habiller au Moyen-âge, Editions gisserot, Paris, 2013

Au cours des 1000 ans qui séparent le roi des Francs Clovis et le roi de France Charles XII, les façons de vivre, de parler, d’échanger des idées et des biens, de concevoir le monde… et donc de se vêtir ont beaucoup évolué.

Étudier les vêtements des hommes est un moyen de mieux connaître une période de l’histoire, car l’apparence, la manière de se vêtir et de se montrer aux autres, est très importante dans toutes les sociétés humaines. Avec le langage, l’éducation, les références culturelles, elle fait partie de l’identité, de la personnalité de chacun, quel que soit le lieu et le moment. Les vêtements changent en même temps que la société évolue et, pour les historiens ou les archéologues, témoignent de ces évolutions.

 Sans chercher à dresser la liste de tous les vêtements portés pendant le moyen-âge – quel intérêt ? – ce petit ouvrage illustré propose, de façon toute simple, d’explorer les usages vestimentaires à travers quelques documents célèbres…

Les dessous de l’histoire au château de Meung-sur-Loire

Exposition Les Dessous de l’Histoire
Château de Meung / Avril – Novembre 2013
Voici un aspect rarement abordé dans l’histoire du vêtement :
les « dessous ». Ils sont pourtant autant de témoignages de la
vie quotidienne, de la conception d’un idéal de beauté ou d’un
statut, d’un rapport au corps ou d’une manière de vivre.
Sous les chausses de Villon, sous la robe à la française de
Madame de Pilles (soeur de l’évêque), sous les jupons des
jeunes filles en 1840, comment était-on vêtu ? De quels
stratagèmes les ancêtres de ce château usaient-ils pour
répondre aux critères de beauté de ces époques ? De quels
vêtements, de quelles matières, de quelles couleurs se paraient-ils
sous leurs atours ? C’est ce que nous vous proposons de
découvrir dans cette exposition « les Dessous de l’Histoire » au
château de Meung…

Marie De Rasse, doctorante en histoire médiévale
et spécialiste du paraître féminin à la fin du Moyen Age, propose une
lecture de l’évolution de ces sous-vêtements du XIIIe au XXe siècle :
« Le sous-vêtement renvoie à un vêtement en théorie rarement visible, en
contact direct avec le corps…

Les Dessous de l’Histoire du chateau de Meung – dossier de presse

Vêtement & Textile

Le réseau V&T réunit de manière informelle des étudiants, des chercheurs en histoire, histoire de l’art, archéologie, linguistique, sociologie et toutes autres disciplines, des professionnels du textile, de la restauration et de la conservation, des indépendants, des acteurs de l’histoire vivante… français et étrangers, ils se retrouvent autour d’une volonté commune d’échange de connaissances et de ressources.

Proposé par l’UMR 5594, ARTeHis, Archéologie, histoire, cultures, sociétés (responsable du projet : Sophie Jolivet, chercheuse associée) en 2007, la création du réseau V&T est soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon.

 

 

 

 

Réseau collaboratif d’émulation et d’échanges de connaissances et de ressources sur l’histoire du vêtement, des matières et des accessoires textiles

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search